Retour

Anticosti : Pierre Arcand défend l'autorisation des forages exploratoires

Le ministre responsable du Plan Nord et de la Côte-Nord comprend l'inquiétude des élus de la Minganie et chefs innus à propos de la décision d'autoriser les forages avec fracturation hydraulique sur l'île d'Anticosti.

Un texte d'Alix-Anne Turcotti

En entrevue à l'émission Bonjour la Côte, le ministre a tenu à rappeler qu'en matière d'environnement, les décisions ne sont pas toujours d'ordre politique. C'est la raison pour laquelle le gouvernement ne les a pas encore rencontrés, souligne-t-il.

Pierre Arcand a déclaré suivre les lois du Québec dans le dossier. « En plus de ça, on est avec un contrat signé par l'ancien gouvernement. Le gouvernement se doit de respecter les ententes qui ont été faites par l'ancien gouvernement. C'est ça que je vais leur dire tout simplement », ajoute-t-il.

Défense du Plan Nord

Par ailleurs, questionné sur l'avenir du Plan Nord, le ministre s'est montré positif. Selon lui, plusieurs grands projets sont sur la table.

Pierre Arcand est de passage à Sept-Îles vendredi. Il présentera une conférence des gens d'affaires de la région sur la politique énergétique. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine