Retour

Après Franquelin, Godbout n'a plus de pompiers volontaires

Après Franquelin, c'est au tour de la Municipalité de Godbout d'être privée de pompiers.

Le directeur du service incendie a démissionné au cours des dernières semaines.

La dizaine de pompiers volontaires ont fait de même. Selon l'une des démissionnaires, personne n'est en mesure de prendre la relève comme officier.

La Municipalité s'est entendue avec la Ville de Baie-Comeau, qui l'appuiera lors d'appels d'urgence en attendant de trouver une solution à long terme.

La distance entre Godbout et Baie-Comeau est d'environ 60 kilomètres.

À la fin de 2015, Franquelin s'est également retrouvée sans pompiers, à la suite d'une plainte en rapport avec les besoins de formation.

Le mois dernier, Baie-Comeau a accepté de desservir la petite municipalité sur une période de trois ans, et d'étendre sa couverture incendie 30 kilomètres plus à l'est.

Un texte de Louis Garneau, avec les informations de Marlène Joseph Blais

Plus d'articles

Commentaires