Retour

Assurance-emploi : toujours pas d'argent pour le Québec, dénonce le Bloc québécois

La députée de Manicouagan et responsable de l'Est du Québec pour le Bloc Québécois, Marilène Gill, dénonce l'indifférence du gouvernement libéral envers les travailleurs saisonniers de l'Est du Québec.

Mme Gill souligne que les chômeurs de 15 régions du Canada peuvent désormais bénéficier de périodes de prestations plus longues, ce qui n'est pas le cas des travailleurs de la Gaspésie ou de la Côte-Nord où le travail saisonnier est fréquent.

Elle rappelle que les chômeurs des régions de l'Est sont toujours aux prises avec le fameux trou noir, cette période sans aucun revenu avant leur retour à l'emploi.

Elle fait valoir que les régions de l'Est se battent depuis des années pour allonger les périodes de prestations et que le gouvernement libéral fait maintenant la sourde oreille à leurs doléances, mais est attentif à celles des travailleurs du pétrole de l'Ouest canadien. « On a un taux de chômage qui augmente dans ces régions sans toutefois équivaloir ce qu'il est en Gaspésie ou sur la Côte-Nord », observe la députée.

Pour la députée, il s'agit carrément d'un manque de volonté politique pour les travailleurs du Québec.

La députée du Bloc québécois souhaiterait entre autres que la députée de la Gaspésie et ministre du Revenu, Diane Lebouthillier, fasse pression sur ces collègues pour les sensibiliser à la situation des chômeurs de l'Est du Québec.

Consultations à venir

Quant à la consultation sur l'assurance-emploi, menée par le député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia Rémi Massé, la députée s'avoue pas très convaincue de l'utilité de l'exercice.

Cette dernière craint de plus que la consultation lancée par le gouvernement ne soit qu'un exercice vide où le gouvernement évitera certains sujets comme les trous noirs ou l'industrie saisonnière.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine