Retour

Atteint d'un cancer, un résident des Méchins subira des traitements en Allemagne

Un résident des Méchins atteint d'un cancer incurable se rendra en Allemagne pour se faire soigner. Denis Saint-Gelais tente le tout pour le tout et subira à Francfort un traitement qui n'est pas offert au Québec.

L'homme de 58 ans est atteint d'un cancer de la vessie. Récemment, des tumeurs se sont propagées aux reins et au foie notamment. Depuis 3 mois, il a subi plusieurs traitements de chimiothérapie en plus d'une chirurgie. Il affirme que le système de santé québécois ne peut maintenant plus rien pour lui.

Refusant de baisser les bras, il a décidé de se rendre en Allemagne pour y subir des traitements de chimio-embolisation dans un hôpital universitaire à Francfort. Ces traitements seront suivis d'une chirurgie au laser.

Au cours des derniers mois, Denis Saint-Gelais a pu parler avec deux personnes qui ont subi ces traitements en Allemagne. Ces deux patients disent ne plus éprouver de douleurs.

Une décision qui fait réagir le ministre de la Santé

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a réagi mercredi. Il croit que si ce traitement n'est pas offert à des patients au Québec, c'est qu'il ne convient pas à leur pathologie. Selon le ministre Barrette, cette chimiothérapie n'est utilisée que dans des cas très précis.

Par ailleurs, la chirurgie au laser que veut subir Denis Saint-Gelais n'est pas offerte au Canada. L'homme débourser 60 000 $ pour ses traitements. À ce jour, sa famille a amassé 10 000 $ en dons. Ses premiers traitements doivent avoir lieu le 30 septembre à Francfort.

D'après les informations recueillies par Paul Huot

Plus d'articles

Commentaires