Retour

Atteint du cancer, il rate une opération chirurgicale faute de transport adapté

Un résident de Matane dénonce la lenteur administrative du service de transport adapté au Bas-Saint-Laurent. Atteint d'un cancer colorectal, Jean-Yves Desrosiers a dû annuler une opération chirurgicale prévue à Québec.

Sa demande de déplacement en transport adapté n'avait pas encore été approuvée avant la date du rendez-vous.

L'homme de 74 ans souffre également de dystrophie musculaire. C'est après avoir dénoncé la situation à Radio-Canada et au député de Matane-Matapédia que le problème a été résolu avec le Centre de santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent.

Jean-Yves Desrosiers et sa conjointe sont maintenant soulagés, mais déplorent avoir dû faire appel aux médias et à leur député pour dénouer l'impasse.

« Ce n'est pas normal. Quand on demande de l'aide comme ça, on serait sensé avoir tout ce dont on a de besoin. Ça fait longtemps que je me bats et je vais tout le temps me battre », affirme Carmen Levasseur, la conjointe de monsieur Desrosiers.

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, trouve injuste que certains patients en région se retrouvent dans de telles situations.

« Face à la maladie, on n'est pas égaux dans notre région. Il y a des déplacements à faire qui comportent des coûts importants. Plusieurs conditions doivent être remplies et les délais sont parfois longs. Et on ne peut pas attendre lorsque l'on est malade », souligne-t-il.

D'après les informations d'Isabelle Damphousse

Plus d'articles

Commentaires