Retour

Aucun passager sans rendez-vous médical à bord du Bella Desgagnés pendant la grève

Seuls les passagers qui ont un rendez-vous médical pourront être admis à bord du navire Bella Desgagnés dans l'éventualité d'une grève illimitée du Syndicat des métallos, la semaine prochaine.

C'est ce que tranche le Tribunal administratif du travail dans sa décision qui détaille les services essentiels que devront maintenir les employés de la compagnie Relais Nordik.

Le tribunal juge en partie insuffisants les services prévus par le Syndicat des métallos et lui demande de modifier sa liste. Le syndicat prévoyait initialement qu'aucun passager ne soit accepté à bord.

À partir de la deuxième semaine de grève, seules les municipalités de Port-Menier et de la Basse-Côte-Nord, qui ne sont pas reliées par la route 138, seront desservies. Il s'agit de La Romaine, de Harrington Harbour, de Tête-à-la-Baleine, de La Tabatière et de Saint-Augustin.

De plus, le navire se rendra une fois aux deux semaines à Sept-Îles et à Blanc-Sablon lors du voyage de départ.

La grève touche neuf employés syndiqués de Relais Nordik, soit les officiers de pont et les officiers-mécaniciens. Le syndicat des Métallos a jusqu'au 6 juin, à 9 h, pour indiquer au tribunal qu'il accepte de modifier la liste des services essentiels. 

Le débrayage pourrait être déclenché lundi soir à 23 h 59.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine