Retour

Audiences publiques sur les services d'Orléans Express

La Commission des transports du Québec tient lundi une audience publique sur la diminution des services d'Orléans Express. La Commission tient cette rencontre à Québec, mais une trentaine de personnes y assistent également par visioconférence à Rimouski et Gaspé. 

Lundi matin, les représentants d'Orléans Express ont démontré qu'ils avaient réduit leur déficit de deux millions de dollars en 2015 grâce à l'abolition de certains trajets.

L'an dernier, la Commission avait autorisé le transporteur à réduire ses services de transport interurbain, dont ceux du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

En janvier 2015, le service par autocar est passé de 44 à 7 arrêts dans la partie nord de la péninsule et de 47 à 8 arrêts dans la Baie-des-Chaleurs, et ce, une seule fois par jour au départ et à l'arrivée. La municipalité de Percé n'est plus desservie.

La directrice de l'Association des personnes handicapées visuelles du Bas-Saint-Laurent, Huguette Vigneault, affirme pour sa part que la diminution de services a contribué à isoler les personnes malvoyantes. « On est inquiets, parce que pour les personnes qui ont un problème visuel, comme pour d'autres personnes, le transport en commun c'est important. On recule, vraiment. »

Problèmes techniques

Lundi, les audiences ont commencé vers 10 h 30, soit une heure plus tard que prévu, en raison de problèmes techniques. À Gaspé, certains citoyens étaient exaspérés. « Inadmissible! On n'a pas d'espace. On ne voit rien. On entend très peu », s'exclame une participante aux audiences.

Lors des audiences, la Commission fera un suivi des effets de la décision de l'an dernier. Aussi, elle analysera la situation financière de l'entreprise et la validité de maintenir, de modifier ou de révoquer les permis suspendus par sa décision de 2015.

Il y a quelques jours, le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, a dénoncé l'attitude de la Commission des transports du Québec. Selon lui, la Commission se préoccupe davantage de la situation financière de l'entreprise que de l'accessibilité à un transport collectif pour les citoyens des régions. 

Les citoyens qui désirent assister à l'audience peuvent se rendre aux bureaux du ministère des Transports, au 152, rue Jacques-Cartier, à Gaspé, et au 92, 2e rue Ouest, à Rimouski.

Plus d'articles

Commentaires