Retour

Avec 4488 de l'amour, les sœurs Boulay ont senti le besoin de renouer avec leurs racines

Tout est allé très vite depuis 2012 pour les sœurs Boulay. Avec leur deuxième album intitulé 4488 de l'amour, elles ont assouvi le besoin de renouer avec leurs racines, loin du tourbillon dans lequel elles ont été entraînées avec Le poids des confettis.

Un texte de Brigitte Dubé

D'après une entrevue réalisée par Isabelle Lévesque, à l'émission « Bon pied bonne heure »

Même le titre, 4-4-8-8 de l'Amour - il faut séparer les chiffres en prononçant - représente cette stabilité qui leur a tant manqué. C'est comme ça que l'appartement où elles vivent à Montréal a été baptisé.

Une forte impulsion pour écrire le deuxième, rapidement

Si la naissance du deuxième opus a été très rapide, explique Stéphanie Boulay, c'est que les sœurs ont connu l'angoisse de la page blanche. Six mois après le lancement du premier, elles écrivaient.

Puis, elles ont voyagé. « On était épuisées après les tournées. On ne savait plus où étaient nos racines. On se cherchait beaucoup et l'album c'est ça : une recherche pour se sentir à sa place et retrouver nos racines profondes », explique Stéphanie Boulay.

Autre forme de stabilité : Philippe B., Stéphane Lafleur et Alexandre Fallu, qui ont collaboré au premier album, sont de retour.

La chanson Les couteaux à beurre, qui s'adresse à leur père, est particulièrement représentative. « On voguait sans beaucoup de repères », raconte Stéphanie Boulay. « C'est la maison de l'enfance. C'est vouloir qu'elle reste pareille. Tu y retournes quand t'es fatiguée. T'espères dormir dans ton lit d'enfance, qu'il n'y ait rien de changé. »

Les chansons de 4488 de l'amour ont presque toutes été testées en spectacle. Côté musical, les arrangements se sont enrichis de nouvelles sonorités, de cuivre, de guitares électriques.

« Mélanie est allée en Inde et moi, au Costa Rica. Ça paraît sur l'album. Y'a un peu de soleil et de la beach là-dedans », constate Stéphanie Boulay.

Leur tournée va commencer bientôt et plusieurs salles affichent déjà complet.

Dernière journée pour écouter 4488 de l'amour sur ICI Musique

Plus d'articles

Commentaires