Retour

Avec 49 % des voix, Nadia Minassian se sent légitime dans son rôle de préfète

La nouvelle préfète de la MRC du Rocher-Percé, Nadia Minassian, a rallié de nombreux électeurs avec un peu plus de 49 % des voix. L'élection s'est déroulée dans un contexte particulier : six candidats briguaient le poste.

La femme d'affaires de 38 ans succède donc à la ministre fédérale Diane Lebouthillier. Son mandat ne sera que de 18 mois, jusqu'aux prochaines élections municipales.

Malgré une courte nuit, Nadia Minassian était tôt au bureau ce matin pour rencontrer sa nouvelle équipe. Elle sera assermentée jeudi.

Les transports : la priorité

Une rencontre rapide avec le directeur général de la MRC, Mario Grenier, a permis de fixer une priorité commune : l'amélioration des transports aérien et ferroviaire.

« Pour moi, le train c'est jusqu'à Port-Daniel, affirme Mme Minassian. On ne peut pas laisser aller ce morceau-là parce qu'avec l'engouement qu'on va avoir avec Ciment McInnis, c'est certain qu'on a une opportunité qu'on doit essayer de saisir. »

Le travail d'un préfet est aussi délicat. Il doit mener des batailles politiques qui touchent les municipalités, sans s'ingérer dans les dossiers des villes.

Près 5000 personnes sont allées voter, soit un taux de participation de 33 %. Pour une élection partielle, c'est considérable, estime-t-on à la MRC, et peut-être le signe que les électeurs réalisent l'importance du rôle d'un préfet.

D'après un reportage de Martin Toulgoat

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine