Retour

Avis de grève illimitée pour la société Relais Nordik

Le Syndicat des métallos, qui représente les officiers de pont et les officiers-mécaniciens, a envoyé un avis de grève illimitée à la société Relais Nordik. Il prévoit de déclencher une grève le 6 juin, à 23 h 59.

La compagnie Relais Nordik assure la desserte maritime de l'île d'Anticosti et de la Basse-Côte-Nord. Le service étant soumis à un décret du gouvernement du Québec pour le maintien des services essentiels en cas de grève, le Syndicat a remis au Tribunal administratif du travail du Québec une liste des services qu'il propose de maintenir.

Le Tribunal rendra prochainement une décision sur la suffisance des services essentiels.

De son côté, Relais Nordik a demandé au Tribunal de suspendre la grève en raison de l'insuffisance de la liste des services proposés.

La compagnie a rappelé que l'île d'Anticosti et plusieurs des communautés de la Basse-Côte-Nord n'ont aucun accès au réseau routier et qu'elles dépendent presque en totalité des services du transport maritime.

Inquiétudes pour le tourisme

Le coopérative Voyages Coste, qui organise des voyages touristiques en Moyenne et Basse-Côte-Nord, s'inquiète de cette situation. La directrice générale de l'organisme, Alberte Marcoux, souligne que la coopérative dépend du navire Bella Desgagnés.

Elle ajoute que ce navire suscite de plus en plus d'intérêt auprès de la clientèle internationale. « Au niveau des services essentiels, il n'y aura pas nécessairement d'arrêt dans tous les ports, s'inquiète-t-elle. Ça risque d'avoir une incidence sur les forfaits qu'on a déjà vendus. »

La compagnie Relais Nordik informera ses clients au sujet des modifications du service une fois que le Tribunal aura rendu sa décision.

Plus d'articles

Commentaires