Retour

Baie-Comeau se réjouit du projet d'usine de silicium

Baie-Comeau applaudit la décision des Métaux canadiens de mener son étude de préfaisabilité sur la construction d'une usine de transformation de silice dans sa zone industrialo-portuaire.

Un texte d'Evelyne Côté

Le maire Claude Martel estime que la ville dispose de toutes les infrastructures et d'une main-d'œuvre qualifiée pour accueillir un tel projet.

Claude Martel demeure toutefois prudent. Il indique qu'il s'agit d'une étape préliminaire du projet. « On se croise les doigts et on essaie d'être de plus en plus attractif », mentionne le maire de Baie-Comeau.

Une bonne nouvelle pour la région

Le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, se réjouit également de cette annonce.

Il dit qu'il a bon espoir que cette étude de préfaisabilité mènera à la concrétisation du projet, qui pourrait créer jusqu'à 200 emplois directs lors de sa mise en opération.

« On diversifie l'économie de Baie-Comeau, d'une part, et on travaille avec une usine et des produits qui sont tournés vers l'avenir », souligne-t-il.

Innovation et Développement Manicouagan a offert son soutien financier à l'entreprise Les Métaux canadiens, en lui versant un montant non remboursable de 340 000 $.

Une étape à franchir

Le président de l'organisme, Marcel Furlong, précise que l'entreprise entamera des études environnementales afin de déterminer le lieu idéal pour l'implantation de l'usine de silicium.

« On les accompagne là-dedans s'ils ont des besoins, on va trouver une façon de les aider. On va les accompagner avec la Société du Plan Nord, la Stratégie maritime et les relations avec le milieu », ajoute-t-il.

Si le projet se concrétise, l'entreprise pourrait investir 300 millions de dollars dans son projet d'usine de transformation à Baie-Comeau.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards