Retour

Baie-Johan-Beetz a du mal à lancer des projets faute de ressources

La Municipalité de Baie-Johan-Beetz, en Minganie, peine à mettre en œuvre les recommandations d'une étude sur la relance économique du village en raison d'un manque de ressources humaines et financières.

Un texte de Charles Alexandre Tisseyre

L'étude, qui a été lancée à la suite des feux de forêt de l'été 2013, recommande à la Municipalité de développer des projets touristiques et d'aménagement forestier pour contribuer à la revitalisation du village.

Mais la plupart de ces projets sont tout simplement mis en veilleuse, car les deux membres du personnel de la Municipalité sont débordés avec la gestion des affaires courantes.

« Ça vient gruger tout le temps du personnel. Même si on est une municipalité de petite taille, on fait face aux mêmes exigences d'une municipalité d'une plus grande taille », explique le maire Frédérick Gagnon.

L'étude propose notamment l'aménagement d'un camping municipal, un projet que la Municipalité porte à bout de bras depuis plusieurs années.

« Ça ferait en sorte que les touristes resteraient plus longtemps chez nous et ça générerait des retombées pour la seule épicerie du village », croit Frédérick Gagnon.

Les élus veulent un chargé de projet

Pour l'aider à développer les idées contenues dans l'étude, le conseil municipal souhaitait embaucher un chargé de projet avec le soutien financier d'organismes comme la Société du Plan Nord.

Selon le maire, l'organisme veut plutôt que la Municipalité engage un consultant, une proposition qu'a catégoriquement refusée le conseil municipal.

Il est convaincu qu'un chargé de projet pourrait accélérer la réalisation des projets et générer d'importantes retombées économiques à court terme.

Le personnel a maintenant le mandat de piloter ces dossiers. « Ça va aller lentement et on n'aura pas le choix de l'accepter comme ça », se désole le maire.

Le conseil municipal de Baie-Johan-Beetz prévoit une séance de travail la semaine prochaine pour déterminer l'ordre de priorité de réalisation des projets proposés par l'étude.

Plus d'articles

Commentaires