Retour

Bas-Saint-Laurent : des enseignants votent pour la grève

Les enseignants des commissions scolaires du Fleuve-et-des-Lacs et Kamouraska-Rivière-du-Loup se sont donné un mandat de six jours de grève, mardi soir.

Un texte de Sébastien Desrosiers

Ils étaient plus de 600 à être réunis au Centre culturel Berger de Rivière-du-Loup pour discuter des négociations syndicales avec le gouvernement Couillard.

Les syndiqués ont voté pour la grève dans une proportion de 78 % à la Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup et de 73 % à la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs. 

« Pour nous, c'est vraiment un vote qui est très significatif, affirme la présidente du Syndicat de l'enseignement du Grand-Portage, Nancy Bérubé. Le débat actuel est très important pour l'éducation. [...] On espère que le gouvernement va reculer sur certaines demandes qui, selon nous, font en sorte que l'école publique est attaquée. »

Mme Bérubé se défend, par ailleurs, de tenir les enfants en otages.

« Moi, j'occupe trois pantalons : un parent, une enseignante et une présidente de syndicat, explique-t-elle. Moi, je pense que le débat actuel dépasse tout ça. C'est certain que des moyens de pression, c'est le fun pour personne, mais à un moment donné, c'est important de mettre notre pied à terre. »

Les dates des journées de grève seront déterminées ultérieurement en front commun, en tenant compte de l'évolution des négociations.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine