Une soixantaine de personnes se sont rassemblées, dimanche matin, à Sept-Îles, à l'occasion de la commémoration annuelle de la bataille de l'Atlantique. 

Après une parade militaire et une prière, des couronnes de fleurs ont été déposées en mémoire de plus de 2 000 marins canadiens qui ont péri lors de combats dans l'océan Atlantique. La députée de Manicouagan, Marilène Gill, a remis une couronne au nom du gouvernement fédéral, alors que le conseiller municipal, Guy Berthes, a agi à titre de porte-parole de la Ville de Sept-Îles.

Ravitailler l'Europe

Cette bataille, qui a duré plus de 2 000 jours, constitue la plus longue campagne militaire de la Deuxième Guerre mondiale, selon le capitaine du NCSM JOLLIET, François Lévesque.

François Lévesque rappelle que l'aéroport de Sept-Îles a aussi été un lieu crucial d'où se sont envolés de nombreux avions militaires qui surveillaient la présence de navires et de sous-marins ennemis dans le golfe du Saint-Laurent. 

Plus d'articles

Commentaires