Retour

Bataille du St-Laurent : un pêcheur gaspésien au milieu de l’enfer

Le Centre interdisciplinaire de développement en cartographie des océans (CIDCO) a découvert deux nouvelles épaves, grâce à un ancien pêcheur gaspésien.

Les données de Guy Sainte-Croix, de Cap-des-Rosiers, ont permis à l'équipe de recherche de retracer le Inger Elisabeth et le Saturnus, coulés par un sous-marin allemand le 15 septembre 1942, pendant la bataille du Saint-Laurent.

Guy Sainte-Croix avait 17 ans en 1942. Un baptême de la mer qu'il n'oubliera jamais.

Le 15 septembre, à 4 milles nautiques au large de Cap-des-Rosiers, le sous-marin allemand U-517 lance quatre torpilles en direction d'un convoi ....

Deux torpilles frappent la falaise à proximité du Cap Bon-Ami, et deux autres touchent leur cible.

Monsieur Sainte-Croix raconte cette histoire avec moult détails, comme si cela s'était passé hier. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine