Retour

Bataille du St-Laurent : un pêcheur gaspésien au milieu de l’enfer

Le Centre interdisciplinaire de développement en cartographie des océans (CIDCO) a découvert deux nouvelles épaves, grâce à un ancien pêcheur gaspésien.

Les données de Guy Sainte-Croix, de Cap-des-Rosiers, ont permis à l'équipe de recherche de retracer le Inger Elisabeth et le Saturnus, coulés par un sous-marin allemand le 15 septembre 1942, pendant la bataille du Saint-Laurent.

Guy Sainte-Croix avait 17 ans en 1942. Un baptême de la mer qu'il n'oubliera jamais.

Le 15 septembre, à 4 milles nautiques au large de Cap-des-Rosiers, le sous-marin allemand U-517 lance quatre torpilles en direction d'un convoi ....

Deux torpilles frappent la falaise à proximité du Cap Bon-Ami, et deux autres touchent leur cible.

Monsieur Sainte-Croix raconte cette histoire avec moult détails, comme si cela s'était passé hier. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine