Retour

Bernard Généreux reprend Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup

Le candidat conservateur Bernard Généreux a repris la circonscription de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, qu'il avait perdue par neuf voix aux mains du néo-démocrate François Lapointe lors du scrutin de 2011. La circonscription a de nouveau été le théâtre d'une course serrée mais, cette fois, c'est la candidate libérale qui a talonné l'ex-maire de La Pocatière.

Un texte de Ariane Perron-Langlois

La libérale Marie-Josée Normand et le conservateur Bernard Généreux se sont disputé le premier rang pendant une partie de la nuit. Les résultats préliminaires dévoilés par Élections Canada, après dépouillement des 268 urnes, donnent le candidat conservateur gagnant, avec 29 % des voix. Il s'agit d'une avance de 265 voix sur sa rivale libérale, qui a rafflé 28,5 % des suffrages. Le député néo-démocrate sortant, François Lapointe, prend le troisième rang, avec 24,2 % des voix.

62,69 % des électeurs inscrits ont voté dans la circonscription.

« La performance de la candidate libérale est impressionnante, parce que c'est très au-delà de ce que pouvaient annoncer les sondages. Elle a sans doute été la première surprise de la situation », observe le politologue Jean Bernatchez, qui n'exclut pas la possibilité d'un recomptage judiciaire, comme ça avait été le cas en 2011.

Le taux de participation dans Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup a été de 62,69 %.

Une campagne aux allures de revanche

Cette campagne électorale a pris des allures de match revanche entre le député néo-démocrate sortant, François Lapointe, et celui qui l'a précédé dans ses fonctions entre 2009 et 2011, le conservateur Bernard Généreux.

Parmi les enjeux soulevés lors de cette campagne, la question du développement du port de mer de Gros-Cacouna a été au coeur d'échanges parfois virulents entre François Lapointe et Bernard Généreux.

Plus d'articles

Commentaires