Le député libéral des Îles-de-la-Madeleine, Germain Chevarie, dresse un bilan positif de son gouvernement en 2016.

D’après les informations de Line Danis

Même si l'opposition a critiqué le gouvernement Couillard sans relâche sur la gestion des finances publiques, le député Chevarie souligne que la taxe santé sera abolie et que la cote de crédit du Québec s'est améliorée.

Le meilleur coup de l'année, selon le député Chevarie, est la reconnaissance par le gouvernement du statut d'exception et d'insularité pour les Îles, au même titre que celui de métropole pour Montréal et de capitale pour Québec.

Philippe Couillard a qualifié lui-même cette désignation comme historique, rappelle le député.

Un outil de développement, je pense, extraordinaire, dont les Madelinots ne mesurent pas l'impact.

Germain Chevarie, député des Îles-de-la-Madeleine

Germain Chevarie est aussi satisfait des 23 millions de dollars investis aux Îles dans la dernière année.

Réplique au député de Gaspé

Le député des Îles-de-la-Madeleine rejette les critiques du député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, qui accuse le gouvernement libéral d'avoir abandonné les régions de la province.

Pour M. Chevarie, les statistiques prouvent le contraire. « La Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine sont l'une des régions où il y a eu le plus de développement économique grâce au support gouvernemental. Si on prend les projets en Gaspésie dans le secteur des pêches, je pense que l'économie va très bien, sur le plan touristique également. »

On peut parler de l'usine à Port-Daniel, un investissement majeur de grande importance, et qui a des répercussions un peu partout, au niveau de l'éolien également.

Germain Chevarie, député des Îles-de-la-Madeleine

Le dossier du rail en Gaspésie est à l'étude et des interventions seront réalisées au début de l'année 2017, affirme le député des Îles.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine