Retour

Bisbille autour de la date des élections à Natashquan

Des membres de la communauté innue de Nutashkuan (Pointe-Parent), près de Natashquan, réclament la tenue d'élections générales le plus tôt possible. Une bannière a été placée devant les bureaux administratifs de la communauté de mille résidents.

L'un des contestataires, Richard Malec, rappelle que pour respecter le code électoral, il devrait y avoir une élection dès le 12 juin, soit deux ans après le dernier scrutin. 

Cet ancien membre du Conseil trouve anormal que la bande s'en remette aux chèques d'aide sociale alors qu'une entente a été signée avec Hydro-Québec pour le projet de la Romaine. « Il y en a quelques-uns qui mangent pas à peu près là-dedans. Il y a une petite gimmick, de la partisanerie là-dedans, c'est pas bon. »

Mais le chef, Rodrigue Wapistan, se montre inflexible, les élections auront bel et bien lieu le 13 août prochain. Le mois de juin est traditionnellement trop occupé pour y tenir des élections. Selon lui, c'est François Bellefleur, son prédécesseur, qui a devancé la date des élections il y a 10 ans. 

Rodrigue Wapistan a été élu une première fois en 2012, après avoir contesté la construction d'un pont à tablier sur la rivière Natashquan. Il a ensuite succédé à François Bellefleur, qui avait été réélu en 2010 avec seulement deux voix de majorité.

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine