Retour

Bois BSL veut reconquérir le marché américain

L'un des plus importants fabricants de planchers de bois franc du Québec, Bois BSL de Mont-Joli, investit 3 millions de dollars afin de mieux percer le marché américain.

L'entreprise vient d'automatiser la quatrième de ses usines afin de produire davantage et à moindre coût. Bois BSL, qui vient de célébrer ses 20 ans, compte 155 employés et 40 % de son marché est américain. Le reste de son marché se divise entre l'Ontario, le Québec et les Maritimes.

Actuellement, ses planchers de bois franc sont vendus au Canada, mais aussi dans plusieurs chaînes de magasins à grande surface aux États-Unis. Bois BSL a déjà occupé une place plus importante chez nos voisins du Sud. La crise de 2008 a toutefois réduit le pourcentage de ses ventes qui est passé de 50 % à 4 % seulement.

La direction de l'entreprise veut donc reconquérir ses consommateurs américains et bénéficier de la reprise dans l'industrie de la construction. Le président de Bois BSL, Gino Ouellet, est fier de rappeler que cette récente automatisation n'a supprimé aucun emploi.

« Maintenant, c'est vraiment l'automatisation. C'est une machine qui passe à 500 pieds linéaires par minute, qui lit la planche, qui extrait les défauts et qui sort le maximum de la valeur du bois. Avant ça, c'était un travail qui était fait manuellement, par les employés. Et le jugement était aussi humain », conclut monsieur Ouellet.

D'après les informations de Paul Huot

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards