Le 31e Festi Jazz international de Rimouski s'est terminé dimanche soir, avec la prestation d'Émilie Claire Barlow. L'organisation rapporte une excellent achalandage malgré des conditions météorologiques inégales.

Les organisateurs estiment qu'un peu plus de 30 000 festivaliers ont fréquenté les différents événements.

« Il est difficile de donner des chiffres exacts à cause du volet gratuit et du « hors les murs », mais à chaque trois ans, on embauche une firme professionnelle pour faire le bilan, explique le directeur du Festi Jazz, Frédéric Lagacé. L'an passé, on a eu un achalandage de 31 500 personnes. »

De bons coups

Selon Frédéric Lagacé, il s'agit d'une édition qui, sous plusieurs aspects, aura apporté son lot de bons coups.

De nouveaux lieux ont été explorés. Un spectacle a été présenté sur le brise-lame de Rimouski et malgré une météo défavorable, une centaine de personnes ont assisté à l'événement.

Des concerts ont également été organisés en collaboration avec l'Université du Québec à Rimouski, ce qui a permis d'attirer une clientèle plus jeune selon le directeur général.

« On a atteint nos cibles, nos objectifs artistiques, nos objectifs promotionnels de rayonnement. On a aussi atteint nos objectifs financiers, raconte-t-il. On a eu peu de soleil, mais les gens ont été au rendez-vous quand même et on a pu être témoins de rencontres artistiques extraordinaires. »

L'événement compte sur un budget oscillant entre 525 et 550 000 $ chaque année. Environ 30 % du budget provient des différents paliers de gouvernement, 40 % de partenaires privés et s'auto-finance à 30 %.

En plus d'offrir une vitrine aux jeunes artistes, le festival décerne chaque année des bourses et des prix.

Le Grand prix Festi Jazz de Rimouski a été remis au Hichem Khalfa Quartet. Il comprend, entre autres, des diffusions dans des festivals internationaux comme celui de Verviers en Belgique ou d'Amiens en France. Cet accent mis sur les jeunes musiciens a commencé à résonner hors des murs du festival.

« On organise aussi une petite tournée dans l'Est chaque année avec le gagnant, indique M. Lagacé. Par exemple, le gagnant de l'an dernier, le St-Roch Quarter a joué à Rivière-du-Loup, à Trois-Pistoles, à Rimouski. »

Le prix du public a quant à lui été décerné au Trio Luce Bélanger.

Le comité programmation se met déjà à l'oeuvre pour la 32e édition.

Plus d'articles

Commentaires