Retour

Bonnes perspectives pour la pêche au homard en Gaspésie, dès le 23 avril 

La pêche au homard va s'amorcer le 23 avril en Gaspésie. Les pêcheurs peuvent anticiper une bonne saison avec une ressource qui s'annonce abondante et des prix intéressants, ont appris les participants au comité consultatif sur le homard tenu jeudi à Chandler.

Plus précisément, ce sont les pêcheurs de la zone 20 qui se situe entre Cap-Gaspé et Bonaventure qui « mouilleront leurs trappes », comme ils le disent.

Les mesures de conservation adoptées par les homardiers gaspésiens, comme le rejet en mer des femelles pondeuses, l'augmentation de la taille commerciale du crustacé ou encore le programme de rachat de permis, portent fruit selon Benoît Bruneau, biologiste chez Pêches et Océans Canada.

Par ailleurs, les perspectives du marché semblent favorables avec un regain de l'économie américaine et la faiblesse du dollar canadien.

Les changements climatiques pourraient favoriser la reproduction

Les participants au comité ont aussi appris que les changements climatiques pourraient influencer positivement la reproduction du homard.

Selon O'Neil Cloutier, pêcheur et directeur du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie, ces changements amènent un réchauffement des eaux de fond et de surface, ce qui crée des conditions favorables pour les larves qui éclosent et la mue des carapaces.

Le comité consultatif se déplaçait aux Îles-de-la-Madeleine vendredi.

Plus d'articles

Commentaires