Retour

Budget fédéral : réactions sur la Côte-Nord

Le gouvernement Trudeau investit un milliard de dollars pour bonifier le programme d'assurance-emploi en 2016-2017, en plus de 8,4 M $ pour améliorer les conditions de vie des Autochtones sur cinq ans. Ce sont des faits saillants du budget présenté mardi par le ministre des Finances Bill Morneau.

Le chef de la communauté innue de Mingan, Jean-Charles Piétacho, entend présenter des projets pour bénéficier de l'aide financière du gouvernement libéral. Il attend des détails concernant la façon dont les 8,4 milliards de dollars pour améliorer la qualité de vie des Autochtones seront investis, mais il dresse déjà la liste des besoins de sa communauté, notamment pour ce qui est de la réfection des rues et l'amélioration de l'offre de logements. 

Par ailleurs, au cours des deux prochaines années, 40 millions de dollars seront aussi alloués à la tenue de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

Des changements au programme d'assurance-emploi 

En plus de bonifier le programme d'assurance-emploi, le gouvernement prévoit réduire le délai de carence, soit le temps d'attente entre la perte d'un emploi et le versement d'une première prestation. Les chômeurs n'auront plus à attendre deux semaines, mais bien une semaine à partir du 1er janvier 2017.

Autre changement, les prestataires ne sont plus contraints à accepter un emploi moins bien rémunéré que leur ancien travail et éloigné de leur lieu de résidence, comme c'était le cas depuis la réforme de l'assurance-emploi des conservateurs de 2012.

Les prestataires qui deviennent ou redeviennent membres de la population active n'auraient plus à accumuler 910 heures, mais bien de 420 à 700 heures de rémunération assurable, selon le taux de chômage dans leur région, pour avoir droit aux prestations.

La porte-parole d'Action chômage Haute-Côte-Nord, Line Sirois, reconnaît les efforts du gouvernement Trudeau. Elle se dit toutefois déçue du fait qu'il y ait des mesures spécifiques pour aider les travailleurs d'autres provinces, comme l'Alberta, mais rien selon elle pour les travailleurs saisonniers de l'Est du Québec.

D'après les informations de Katy Larouche, Denis Leduc et Sébastien Desrosiers

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine