Plus de 4000 étudiants retournent sur les bancs d'école ce lundi aux cégeps de Rimouski, Rivière-du-Loup et La Pocatière ainsi qu'au Centre matapédien d'études collégiales, à Amqui.

Dans les cégeps de la région, la clientèle est stable depuis quelques années. Les établissements n'offrent pas de nouveaux programmes cet automne, notamment en raison des multiples compressions imposées par Québec au cours des dernières années.

Au Cégep de Rivière-du-Loup, une nouvelle attestation d'études collégiales en Technologie des véhicules électriques sera offerte en janvier 2017. Les inscriptions vont bon train, selon le directeur général, René Gingras.

De l'argent pour attirer les étudiants de l'extérieur

Le directeur du Cégep de Rivière-du-Loup se réjouit d'ailleurs des investissements de 1,9 millions de dollars par Québec pour favoriser la mobilité étudiante. Il ignore toujours le montant qui sera accordé à son établissement mais accueille favorablement l'annonce de vendredi dernier :

Selon René Gingras, il est plus difficile d'attirer des étudiants des grands centres, comme Montréal et Québec, que des étudiants d'ailleurs, même de l'étranger. Déjà, à Rivière-du-Loup, environ la moitié des étudiants viennent de l'extérieur de la région.

Plus d'articles

Commentaires