Le terrain de golf Fort-Prével rouvre en fin de semaine, après que la SÉPAQ, la Société des établissements de plein-air du Québec,ait décidé de se départir du site, incapable d'atteindre la rentabilité.

Fort-Prével est maintenant géré par un organisme à but non lucratif qui a réembauché une dizaine d'ex-employés qui ont accepté de renoncer à leur convention collective.

Avec cette cession, l'organisme a obtenu 1,2 millions de dollars du ministère des Forêts de la Faune et des Parcs pour la mise à niveau des infrastructures.

L'organisme a un budget de fonctionnement de 480 000 dollars. En plus du terrain de golf, la nouvelle organisation va aussi offrir des espaces de camping.

Pour le comité citoyen qui a piloté cette réouverture, il aurait été impensable de fermer le site après le retrait de la Sépaq :

« Je crois que c'était capital, parce qu'on sait tous qu'un terrain de golf qui resterait inactif, ne serais-ce qu'une année, ça aurait un impact majeur qui serait difficilement récupérable, donc notre priorité numéro un était de s'assurer qu'au moins le golf demeure opérationnel », explique M. Bourdages.

D'après les informations de Martin Toulgoat.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine