Retour

« Ça n'a rien à voir avec l'Islam tout ça »

Un étudiant musulman de l'Université du Québec à Rimouski croit qu'il faut éviter d'associer l'islam et le terrorisme.

Les attentats survenus à Paris vendredi dernier ont créé une onde de choc un peu partout dans le monde. Depuis, des commentaires parfois haineux envers la communauté musulmane fusent dans les médias sociaux.

Saad Chetioui, originaire du Maroc, est étudiant à la maîtrise en gestion de projet. Il se dit attristé par la campagne de haine qui associe tous les musulmans aux attentats meurtriers survenus vendredi à Paris.

L'UQAR compte 451 étudiants étrangers, dont plus de la moitié sont d'origine française. Un drapeau français a été installé dans l'atrium cet avant-midi, de même qu'un drapeau du Liban, en hommage aux victimes de l'attentat survenu à Beyrouth.

Renforcement de la sécurité

L'intention du président français d'implanter de nouvelles mesures de sécurité a des échos jusqu'à Rimouski. Le président François Hollande a annoncé lundi qu'il souhaite modifier la constitution de son pays et prolonger l'état d'urgence de trois mois. Plusieurs étudiants français se sont dit d'accord avec les mesures proposées par leur président. 

« C'est quelque chose d'assez inédit. Si ça peut faire en sorte que les gens se sentent sécurisés, c'est important. Si ça peut permettre d'arrêter des attentats, c'est important aussi », a déclaré un étudiant en administration originaire de la région de Paris, Alexandre Mazier.

Mathilde Chemel est pour ça part étudiante au baccalauréat en biologie marine et elle vit à Rimouski depuis un an et demi. Elle estime que la réaction de la France est légitime : « J'aurais trouvé ça vraiment grave qu'un président dont le pays se fait attaquer en l'espace de 6-10 mois, deux fois par des attentats terroristes, ne fasse rien. Ne réagisse pas en terme de sécurité, ne réagisse pas, même ne serait-ce qu'en terme de mémoire : de parler aux gens puis de leur dire, "on va mettre en place telles mesures". Moi ça m'aurait énormément choqué qu'il ne fasse absolument rien. »

Un courriel a par ailleurs été envoyé à tous les étudiants de l'UQAR, pour offrir du soutien à ceux qui en ressentent le besoin.

D'après les informations d'Ariane Perron-Langlois

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine