L'heure de gloire a sonné pour l'entreprise Beenox à Québec. Le studio vient de mettre la touche finale à son dernier jeu, Call of Duty Modern Warfare Remastered. Il s'agit du plus important contrat de son histoire. C'est une nouvelle occasion pour le Québec de se démarquer sur la scène internationale des jeux vidéo.

Une chronique d'Alix Villeneuve , « gamer » avoué

Call of Duty Modern Warfare Remastered

Crédit vidéo : Call of Duty

Call of Duty est une série de jeux de tir, que l'on appelle communément shooters. L'action se déroule en temps de guerre. Le joueur doit incarner des soldats et des agents secrets qui participent à différentes missions de combat ou d'infiltration. Plusieurs modes multijoueurs sont offerts.

Sorti en 2007, Call of Duty 4 : Modern Warfare a été l'un des titres de la série les plus appréciés des joueurs à travers le monde. Aujourd'hui, certains le qualifient de pièce d'anthologie du jeu vidéo.

Pour sa part, le studio Beenox en a développé une version améliorée, d'où le qualificatif remastered. C'est en fait une mise à niveau du jeu original, avec de meilleurs graphiques, de meilleures textures, des corrections et... de grandes attentes.

La série Call of Duty est une licence phare de la compagnie Activision, propriétaire de Beenox. Les différents titres ont été vendus à 250 millions d'exemplaires dans le monde et totalisent des recettes de 15 milliards de dollars américains.

Call of Duty s'inscrit donc dans la lignée des jeux Assassin's Creed (Ubisoft), Batman Arkham (Warner Bros) ou Mass Effect (Bioware), des jeux vidéo très populaires et développés en partie au Québec.

Ces jeux populaires développés au Québec jouissent d'une grande visibilité auprès des joueurs et des médias en général. Ils peuvent néanmoins faire ombre à certaines perles conçues chez d'autres studios de petite envergure.

Sang-Froid, un conte de loups-garous

Crédit vidéo : SangFroidGame

Venu tout droit du studio Artifice de Longueuil, Sang-Froid, un conte de loups-garous met en scène des bûcherons à l'époque du Bas-Canada. Le jeu a été développé avec la collaboration de Bryan Perro, auteur des séries de romans jeunesse Amos Daragon et Wariwulf.

La passion de cet auteur pour les créatures fantastiques imprègne le jeu vidéo. Les héros doivent repousser des loups-garous, bien sûr, mais aussi des feux follets et d'autres créatures issues du folklore québécois. Pour défendre leur cabane, les joueurs doivent placer des pièges et des systèmes de défense tout autour. Vient ensuite la phase de combat où ils sautent dans la mêlée. Le jeu a reçu de bonnes critiques en général.

Knight Squad

Crédit vidéo : Chainsawesome Games

Développé à Québec, par la petite équipe du studio Chainsawesome, Knight Squad a tout d'un jeu déjanté, excellent pour les soirées entre amis. Jusqu'à huit joueurs peuvent incarner différents chevaliers dans la même interface. Ils combattent alors dans une mêlée générale à l'aide d'armes d'époques, comme des épées, mais aussi d'armes plus modernes, comme des fusils au laser. Attention! Ces combats chaotiques pourraient vous mener à détester votre meilleur ami...

Avec ce jeu, le studio Chainsawesome a remporté une bourse de 50 000 $, destinée aux entreprises émergentes du jeu vidéo. Cette bourse était offerte par le Pixel Challenge à Québec. Selon les chiffres fournis par le studio, le nombre de téléchargements s'est élevé à 1,7 million, et ce, seulement un mois après son lancement sur la console Xbox One.

Little Lords of Twilight

Crédit vidéo : Little Lords of Twilight

Une des prochaines sorties québécoises, Little Lords of Twilight, est un jeu de stratégie où les joueurs s'affronteront à tour de rôle. Leurs pouvoirs évolueront selon que l'action se déroule le jour ou la nuit. Gratuit sur les tablettes Android et IOS (Apple), le lancement du jeu est prévu le 7 novembre.

Il s'agit du premier jeu indépendant du studio Bkom, de Québec, qui a notamment oeuvré pour Disney, Hasbro et Warner Bros.

Plus d'articles