Retour

Carrefour maritime de Rivière-du-Loup : cap sur 2017

Près de 80 personnes ont assisté mercredi à une soirée d'information publique sur le projet de Carrefour maritime à Rivière-du-Loup. À l'issue de cette rencontre, le maire, Gaétan Gamache, a affirmé qu'il maintenait son objectif de commencer les travaux au printemps 2017.

Le coût du projet, le respect de l'environnement et des résidents du secteur, de même que certains problèmes reliés au dragage de la marina de Rivière-du-Loup ont été au centre des préoccupations des citoyens. 

Le maire Gamache a expliqué que le montage financier du projet est viable, selon lui, notamment grâce à un partenariat avec l'Association touristique régionale et la Société des traversiers du Québec.

La Ville attend toutefois que Québec priorise son projet dans le cadre du Fonds chantier Canada-Québec. Plus de 9 millions de dollars, sur un budget de 14 millions, doivent être financés par ce programme. Le ministre responsable de la région, Jean D'Amour, a toutefois émis des réserves face à ce projet il y a quelques mois.

Draguer sans perturber les bélugas

Pour réduire l'impact environnemental du projet tout en réalisant des travaux de dragage, la Ville a fait appel à l'entreprise Innovation maritime, de Rimouski, pour trouver une façon de draguer à faible coût, tout en faisant le moins de bruit possible.

La cogestionnaire de la Corporation du Carrefour maritime de Rivière-du-Loup, Esther Blier, affirme que de nouvelles technologies sont déjà envisagées pour permettre de faire des travaux tout en respectant les normes entourant la protection des bélugas.

Le maire, Gaétan Gamache, espère obtenir le feu vert de Québec avant Noël.

D'après les informations de Patrick Bergeron.

Plus d'articles

Commentaires