Retour

Cathédrale de Rimouski : des réponses en 2016

Le comité Cathédrale 1862 confie à une firme d'architectes l'évaluation des coûts de réfection et de changement de vocation de la cathédrale de Rimouski. La firme devra réaliser une étude en trois volets.

La firme devra d'abord mettre à jour l'évaluation des travaux à réaliser sur la cathédrale. Réalisé en 2014, ce bilan portait essentiellement sur « l'enveloppe du bâtiment, c'est-là-dire la toiture et la maçonnerie », explique l'architecte David Savard.

Selon ce bilan, d'importants travaux doivent être réalisés pour remettre la cathédrale en état, notamment pour colmater des infiltrations d'eau dans la toiture et la maçonnerie. Les travaux avaient alors été évalués à cinq millions de dollars.

Dans le deuxième volet de l'étude, les experts devront examiner la réglementation qui s'applique advenant un changement de vocation. Enfin, les architectes et ingénieurs évalueront s'il est possible d'aménager des locaux pour la Coopérative Paradis à l'intérieur de la cathédrale.

La firme devra remettre son rapport à la fin mars 2016.

Demande de classement patrimonial

Par ailleurs, la Société rimouskoise du patrimoine a préparé et a présenté un dossier au ministère de la Culture et des Communications le 30 octobre dernier afin que la cathédrale de Rimouski soit classée patrimoniale et qu'elle puisse éventuellement bénéficier de subventions de la part du gouvernement du Québec.

Le ministère se donne un an pour analyser le dossier. Les bâtiments classés patrimoniaux peuvent obtenir jusqu'à 80 % des subventions nécessaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine