Retour

Catherine McKenna veut faire de « l’intégrité écologique » la priorité de Parcs Canada

La protection de l'environnement, l'accessibilité et la mise en valeur des espaces naturels seront les mots d'ordre chez Parcs Canada. C'est ce qu'a annoncé la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, à la suite d'une vaste consultation nationale sur la gestion des parcs nationaux.

Un texte de Dominique Degré

Mme McKenna dévoilait, lundi, les résultats de la Table ronde de la ministre lancée l’an dernier à laquelle ont participé 13 000 Canadiens. Résultat : les visiteurs veulent une meilleure mise en valeur et une meilleure protection des parcs nationaux.

« Nous devons assurer que les décisions que nous faisons et nos politiques [respectent] l’intégrité écologique, a indiqué la ministre. Dans toutes les décisions que je vais [prendre], je vais regarder comment l’intégrité écologique est la principale priorité », a-t-elle ajouté lors d'un point de presse, à Ottawa.

La ministre McKenna a également souligné que les processus décisionnels à Parcs Canada allaient être revus pour favoriser une meilleure mise en valeur de l’environnement.

Des espaces en mauvais état

L’annonce de lundi peut sembler redondante puisque Parcs Canada a pour mission de « [protéger] et [mettre] en valeur des exemples représentatifs du patrimoine naturel et culturel au Canada ».

Or, le plus récent rapport État des lieux patrimoniaux naturels et culturels du Canada, paru en 2016, indiquait que 29 des 41 parcs nationaux avaient au moins un écosystème (toundra, forêt, milieu humide, etc.) en état « passable » ou « mauvais ».

La Société pour la nature et les parcs du Canada, un organisme à but non lucratif qui a critiqué la gestion des aires protégées au pays à plusieurs reprises, a accueilli favorablement l’annonce de la ministre, lundi.

Accès gratuit

Les parcs nationaux canadiens ont accueilli près de 27 millions de visiteurs en 2017, alors que l’accès à ces sites était gratuit dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération.

À la lumière de cette expérience, et pour « permettre aux Canadiens et Canadiennes de découvrir et de nouer des liens avec nos parcs nationaux », la ministre McKenna a également annoncé que l’accès aux parcs nationaux sera gratuit pour les jeunes de 17 ans et moins.

Les nouveaux citoyens canadiens pourront aussi bénéficier d’un accès gratuit aux parcs nationaux pendant un an.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine