Percé sera maintenant dirigé par une mairesse, Cathy Poirier. Elle l'a emporté sur ses quatre adversaires avec 67,31 % des voix. Son plus proche rival, Owen Bouchard, n'a récolté que 24,05 % des voix.

Un texte de Brigitte Dubé

Les électeurs se sont présentés aux urnes dans une proportion de 61, 03 %.

En 2013, le taux de participation était de 58,8 %. 66,5 % des citoyens avaient alors voté pour André Boudreau.

Cathy Poirier, cette femme d’affaires, s’est fait connaître pour avoir mené à bien le projet du Géoparc de Percé en tant que présidente du conseil d’administration.

En plus d’Owen Bouchard, les autres candidats étaient Guillaume Arbour, Alexandre Chouinard et Jean-Guy Dubé.

Les défis sont particuliers à Percé, sans conseil municipal et sous la tutelle du ministère des Affaires municipales depuis près d’un an. Les tensions vécues à la suite d’un référendum sur un projet de développement économique proposé par l’ex-maire André Boudreau ont divisé la population. Une majorité de citoyens avait voté contre, ce qui avait entraîné la démission en bloc du conseil municipal.

Cathy Poirier cherchera sans doute à trouver une certaine harmonie dans ce territoire immense avec des citoyens aux intérêts différents.Par ailleurs, les changements climatiques frappent fort à Percé. Déjà bien amorcé, le Projet de protection et de réhabilitation du littoral de l'anse du Sud de Percé tiendra la nouvelle élue occupée. La suite comprend une cure de Jouvence pour le village avec des aménagements touristiques.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine