Retour

Causapscal veut devenir reine du royaume de l'orignal

La petite ville de la Vallée de la Matapédia misera, cet automne, sur la chasse à l'orignal pour promouvoir l'achat local.

À partir du 1er septembre et pendant toute la saison la saison de la chasse, la municipalité organisera l'événement « Causapscal, au paradis de la chasse ».

Durant deux mois, des éléments promotionnels et des dépliants seront distribués aux chasseurs afin de les informer des aubaines offertes par les commerçants locaux. Les rues seront aussi animées afin de créer une ambiance festive.

Il était important pour le maire de Causapscal, Mario Côté, que sa ville puisse maximiser les retombées économiques générées par la chasse.

Car même si Causapscal est reconnue par les amateurs de chasse, les commerçants estiment qu’ils en profitent peu. Si les chasseurs de la région achètent leurs provisions localement, on ne peut pas en dire autant des chasseurs qui viennent de l'extérieur.

Mario Bouchard, directeur de la quincaillerie La Coopérative matapédienne Unimat, observe que les gens arrivent dans la région prêts à chasser. « On manque peut-être le bateau pour certains produits qu'ils pourraient acheter ici au lieu qu'ils achètent directement chez eux », commente M. Bouchard.

L’animatrice en loisir, Édith Ouellet, fait le même constat. Les gens, dit-elle, vont à Rimouski ou ailleurs. « Vous n'êtes pas obligés d'acheter du pain quand vous partez de Québec pour venir chasser à Causapscal. On en vend du pain à Causapscal et c'est le même », relève Mme Ouellet.

La fête bénéficiera d'un budget d'environ 10 000 $ et durera du 1er septembre au 31 octobre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine