Retour

Centre administratif : la MRC de la Matapédia défend ses choix

Devant l'inquiétude de certains citoyens, les élus de la MRC de la Matapédia ont fait le point sur la construction d'un éventuel centre administratif. Le projet suscite la controverse.

Une pétition a d'ailleurs été lancée par un citoyen d'Amqui pour dénoncer le manque d'information sur le projet et les coûts estimés à 5 millions de dollars.

En conférence de presse, jeudi, la préfète de la MRC, Chantale Lavoie, a expliqué que la MRC souhaite conserver son siège social sur le territoire d'Amqui, mais que les locaux actuels sont inadéquats.

Les bureaux de la MRC sont situés dans une école primaire et sont trop exigus pour répondre aux besoins des 43 employés qui travaillent pour la MRC. Manque de stationnement, salles de réunions inconfortables ou trop petites : les problèmes sont nombreux, selon les élus. La préfète indique que le manque d'espace est un irritant majeur.

La décision de construire n'a pas encore été prise.  Les élus rencontreront les représentants de la Commission scolaire des Monts et Marées pour discuter de possibles solutions, mais les maires estiment que la construction d'un bâtiment neuf serait avantageuse à long terme.

Les coûts finaux n'ont pas encore été déterminés, mais le projet est estimé entre 5 et 6 millions de dollars.

Une subvention de Québec permettrait, entre autres, de couvrir 65 % de ces coûts. « Les élus y tiennent, parce qu'ils disent que c'est bien beau être locataire, mais on est toujours dépendants du propriétaire », commente Chantale Lavoie.

La MRC croit être en mesure d'établir un montage financier sans augmenter les quoteparts versées par les municipalités. La MRC rappelle que la mise en service de parcs éoliens en 2017 génèrera des revenus qui pourraient être utilisés pour le projet.

La préfète promet que d'autres rencontres d'informations permettront à la population de suivre l'évolution du dossier.

Plus d'articles

Commentaires