Retour

Centre sur les services climatiques : la MRC de la Haute-Gaspésie lève la main

L'intention du gouvernement fédéral de créer le Centre canadien sur les services climatiques suscite beaucoup d'intérêt en Haute-Gaspésie. Si bien d'ailleurs que les maires de la MRC ont adopté, lundi soir, une résolution pour demander qu'un centre de recherche sur les changements climatiques soit implanté à Sainte-Anne-des-Monts.

Un texte de Joane Bérubé

Une lettre, signée par le préfet, Allen Cormier, a été envoyée à cet effet à la ministre du Revenu national et député fédérale de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier.

M. Cormier demande une rencontre avec la ministre pour discuter de la proposition.

Le préfet souligne dans sa lettre que la MRC de la Haute-Gaspésie est parmi les endroits du Canada les plus exposés aux changements climatiques en raison, notamment, de l’élévation du niveau de la mer.

Il y fait aussi valoir que le choix de l’implantation de ce nouveau centre devrait aussi être guidé par des considérations économiques. Allen Cormier rappelle que selon les dernières données du recensement, la MRC est au dernier rang régional en matière d’indice à la dévitalisation.

Interrogé à savoir s’il croyait vraiment aux chances de sa région d’obtenir un tel centre d’expertise, le préfet a indiqué que sa demande était soutenue par les chercheurs de l’Université du Québec à Rimouski qui disposent déjà d’une bonne expertise sur l'impact des changements climatiques.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine