Retour

Certains Madelinots peu enclins à quitter les Îles pour se faire soigner

L'hôpital des Îles-de-la-Madeleine lance la campagne publicitaire « Partir des Îles pour mieux revenir ». Son but est de convaincre les Madelinots d'accepter, quand la situation le nécessite, d'aller se faire soigner à l'extérieur de l'archipel ou d'envoyer un proche recevoir des soins.

L'hôpital peut répondre à plus de 80 % des besoins des Madelinots sur place. Mais, il arrive que certains examens ou interventions chirurgicales ne sont pratiqués que sur le continent. Bon an mal an, il assume les coûts de 1700 voyages, pour des examens ou traitements de Madelinots à l'extérieur de l'archipel.

Résistance de certaines familles

Le problème, c'est que plusieurs patients refusent d'aller à Québec, pour subir des examens spécialisés ou pour recevoir des traitements, comme des interventions chirurgicales non disponibles aux Îles.

Selon la directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Îles, Yvette Fortier, il peut s'agir de personnes qui sont responsables d'un membre de leur famille et qui sont inquiets.

Mme Fortier précise que la résistance de certaines familles est telle que certains dossiers finissent devant les tribunaux, avec les coûts que cela implique. Chaque dossier judiciarisé coûte en moyenne 5000 dollars à l'hôpital.

La directrice indique également que le fait, pour l'hôpital, d'accepter de ne pas envoyer certains clients en évaluation à l'extérieur des Îles a causé d'autres problèmes, pour des employés ou des patients.

La campagne publicitaire « Partir des Îles pour mieux revenir » durera deux semaines.

D'après les informations de Line Danis

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine