Retour

Césariennes en Gaspésie : la réalité joue en défaveur de la région

De 2005 à 2014, la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine a dominé à sept reprises le classement des régions où il se pratique le plus de césariennes au Québec.

Le directeur des services professionnels pour le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie, Claude Mercier, affirme que cette situation reflète la réalité d'une région éloignée.

Peu d'accouchements

Il y a peu un peu moins de 600 accouchements dans les cinq hôpitaux gaspésiens l'an dernier. Claude Mercier assure que les services sont adéquats pour la région, même s'il n'y a pas du personnel spécialisé 24 heures par jour comme dans les grands centres.

Lors d'urgences, le délai d'intervention est plus long qu'ailleurs et la césarienne s'avère souvent l'option nécessaire pour éviter les problèmes.

« Dans les milieux où tout le personnel est constamment sur place et où les salles d’opération sont prêtes, des fois on peut se permettre d’attendre quelques minutes de plus et, si ça va bien, on continue et, si ça va mal, on a encore le temps d’agir. »

Chez nous ça peut prendre près de 30 minutes pour faire une intervention d’urgence. On ne peut pas se permettre de retarder trop. La mère ou l’enfant pourrait en souffrir.

Claude Mercier, direction des services professionnels pour le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie

Milieux défavorisés

La situation socioéconomique difficile dans plusieurs secteurs de la péninsule pourrait aussi être en partie responsable du nombre élevé de césariennes, selon Claude Mercier.

Dans les endroits défavorisés, il arrive que certaines femmes se nourrissent moins bien et qu'elles soient en moins bonne forme, ce qui peut affecter le déroulement de l'accouchement, soutient Claude Mercier.

Le « taux idéal » de césariennes se situe entre 10 % et 15 %, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui s’inquiète de constater l’augmentation du nombre de césariennes à travers le monde.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?