Retour

Cession des ports : Ottawa prendra sa part de responsabilités, dit Justin Trudeau

Ottawa prendra sa part de responsabilités concernant les ports qu'il souhaite céder, a affirmé le premier ministre canadien Justin Trudeau lors de son passage dans la région, mardi.

Un texte de Julie Tremblay

Lors de la brève période de questions qui fut allouée aux journalistes, le premier ministre a affirmé que les discussions se poursuivent entre Québec et Ottawa concernant les coûts de réfection des cinq ports de Transports Canada que Québec a décidé d'acquérir.

La plupart de ces ports sont dans un état de désuétude avancé et les gestionnaires souhaitent qu'Ottawa assume la totalité des frais de réfection avant de céder officiellement les infrastructures.

Sans préciser si Ottawa allait répondre à cette demande, Justin Trudeau a dit qu'il souhaitait que son gouvernement soit « un partenaire solide ».

Même si le quai de Percé ne fait pas partie de la liste des ports que Québec est intéressé à acquérir, le premier ministre Trudeau a dit que les discussions se poursuivaient avec le gouvernement Couillard concernant ce port et que les sommes prévues par Ottawa pour sa réfection étaient toujours disponibles.

D'un phare à l'autre

Pendant son séjour dans l'Est, Justin Trudeau a pu admirer les phares de Pointe-au-Père et de Cap-des-Rosiers.

Si celui de Pointe-au-Père a récemment subi une cure de rajeunissement, celui de Cap-des-Rosiers nécessite des travaux de plus de 6 millions de dollars pour lesquels Ottawa refuse de s'engager.

Sans se prononcer quant aux solutions possibles, Justin Trudeau a reconnu le problème entourant la détérioration de l'état du phare de Cap-des-Rosiers.

« Comme toujours, on est à l'écoute des gens sur le terrain, qui ont des préoccupations, des priorités, on comprend tout à fait l'enjeu à ce niveau-là. Je sais que notre ministre des Pêches et Océans est en train de regarder s'il n'y a pas quelque chose à faire à ce sujet », a dit le premier ministre.

À la rencontre des Canadiens

Des centaines de personnes se sont déplacées mardi pour voir en personne le premier ministre. Ces visites marquent le début d'une tournée pancanadienne qui se poursuivra à Québec mercredi, puis en Ontario.

Plus d'articles

Commentaires