Retour

Chaînes humaines autour d'écoles pour dénoncer les compressions en éducation

Des parents comptent se mobiliser mardi en créant une chaîne humaine autour d'écoles publiques pour dénoncer les compressions budgétaires qui touchent le milieu de l'éducation. Ces chaînes humaines seront formées autour de 230 écoles dans 15 régions du Québec.

Au Bas-Saint-Laurent, l'École Langevin, à Rimouski, et l'École primaire Monseigneur-Boucher, à Saint-Pascal-de-Kamouraska, ont l'intention de participer à l'événement organisé par le regroupement « Je protège mon école publique! ».

La responsable des relations médias du regroupement et mère d'un garçon de troisième année, Pascale Grignon, soutient qu'il n'est pas trop tard pour rallier le mouvement.

Le mouvement dénonce l'augmentation du nombre d'élèves par classe alors que du personnel spécialisé comme des orthopédagogues sont mis à pied. Il exige notamment un financement « adéquat et stable » du réseau d'éducation publique primaire et secondaire au Québec.

Le regroupement compte organiser un événement similaire le 1er octobre.

Plus d'articles

Commentaires