Retour

CLSC de l’est : les élus madelinots persistent et signent

Les élus municipaux de l'est des Îles-de-la-Madeleine et le député Germain Chevarie persistent et signent : le CLSC de l'est ne doit pas fermer les fins de semaine.

Ils réclament à nouveau le report de la réorganisation des services prévue dans quelques jours.

Pour le maire, Jonathan Lapierre, lui-même résident de Grande-Entrée, il n’est pas question d’accepter cette fermeture. Il se dit très inquiet, en particulier pour les 11 premiers répondants anglophones de Grosse-Île.

« La problématique réside dans le fait qu'il n'y a pas de premier répondant à Grande-Entrée, estime-t-il. Il y a aussi la barrière de la langue en situation d'urgence. C'est là que les aspects de sécurité deviennent un enjeu fondamental. »

Pour sa part, le député Germain Chevarie dit avoir discuté avec la direction du CISSS de la Gaspésie qui, d’après lui, ne voit aucun problème à transférer la gestion des services préhospitaliers d’urgence aux Îles.

Jugeant cette fermeture prématurée, M. Chevarie a demandé à la directrice du CISSS des Îles, Yvette Fortier, de suspendre sa réorganisation jusqu'à l'été, le temps de trouver un terrain d'entente.

« Je questionne cette position-là, commente-t-il. Je pense que les services actuels dans la nouvelle organisation ne sont pas optimaux, particulièrement pour les services d'urgence en dehors des heures normales d'ouverture du point de l'est. »

La direction du CISSS des Îles rencontrera la population des villages de Grande Entrée et Grosse-Île pour justifier sa décision.

D’après les informations de Line Danis

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine