Retour

Collecte des déchets en Haute-Côte-Nord : tarification au volume pour les commerçants

La MRC de la Haute-Côte-Nord met en place une tarification des ordures au volume, pour inciter les commerçants à récupérer davantage ou se tourner vers le compost.

Cette mesure, une première dans la région, fait réagir certains commerçants qui paient jusqu'à cinq fois plus cher pour la collecte de leurs ordures, par rapport à l'an dernier. Les commerces les plus touchés sont les restaurants et les épiceries, puisqu'ils génèrent une quantité très importante de déchets. 

La plupart des commerces dénoncent l'absence d'une année de transition pour amorcer le virage vert.

Le restaurant-poissonnerie de Pêcherie Manicouagan, aux Escoumins, débourse 5000 $ de plus pour la collecte de ses déchets par rapport à l'an dernier. 

Pour sa part, le restaurant Le Bouleau, aux Escoumins, qui subit une hausse d'environ 2000 $, a contesté cette tarification.

La MRC de la Haute-Côte-Nord soutient que la gestion des ordures est ce qui lui coûte le plus cher. Le coût de l'enfouissement des ordures est estimé à 220 $ la tonne, comparativement à 42 $ pour le recyclage.

Des commerces favorables à cette tarification

Certains commerçants croient qu'il est temps d'agir et pensent même faire des économies à long terme. C'est le cas du propriétaire du Marché Traditions à Forestville, Jocelyn Chamberland, qui voit d'un bon oeil cette mesure, même si sa tarification passe de 1200 $ à 3500 $ pour la collecte des déchets.

La MRC de la Haute-Côte-Nord souhaite épauler les commerçants dans cette transition, notamment en les aidant financièrement dans l'achat d'un composteur commun.

D'après les informations de Roxanne Simard

Plus d'articles

Commentaires