Retour

Collision aux Bergeronnes : le BST s'intéresse à la rapidité des secours

L'enquête du Bureau de la sécurité des Transports (BST) se poursuit concernant la collision survenue lundi entre un bateau pneumatique et une baleine au large des Bergeronnes.

Les trois enquêteurs qui avaient été dépêchés sur place mardi ont toutefois quitté les lieux, ils poursuivent leur travail à partir de leurs bureaux à Québec.

Jusqu'à maintenant, le BST a pu confirmer qu'il s'agissait bel et bien d'une collision avec une baleine, alors qu'ils soupçonnaient au départ d'autres objets flottants. Ils ont aussi établi que les deux personnes qui ont été éjectées du bateau lors de l'impact sont restées dans l'eau entre 15 et 20 minutes. Les enquêteurs tentent maintenant de déterminer si le sauvetage a été fait assez rapidement.

Les enquêteurs ont aussi saisi certains équipements, dont le GPS et la carte de navigation du Zodiac de Croisières Essipit. Ils souhaitent déterminer la trajectoire exacte du zodiac et sa vitesse au moment de l'accident.

Une enquête peu commune

Des collisions avec des baleines surviennent environ une fois par année, mais il est très rare que le BST enquête sur ce genre d'incident. Toutefois, comme il y a eu des blessés cette fois-ci, le Bureau a instauré une enquête.

L'enquête devrait durer encore quelques jours.

D'après les informations d'Ariane Perron-Langlois

Plus d'articles

Commentaires