Retour

Comment garder les personnes âgées en perte d'autonomie dans les petits milieux?

Le logement est une très grande préoccupation pour les personnes en perte d'autonomie. Trop souvent, des gens sont contraints de quitter non seulement leur maison, mais aussi leur village. Le Centre d'initiation à la recherche et d'aide au développement durable (CIRADD) de Carleton-sur-Mer tente actuellement de trouver des solutions aux problèmes de logements.

Un texte de Jean-François Deschênes avec la collaboration d'Isabelle Larose

Les aînés doivent souvent quitter leur village, lorsque celui-ci n'abrite pas de résidence pour personnes âgées.

Le CIRADD a décidé de concentrer son étude dans les municipalités de l'ouest de la MRC d'Avignon. Ristigouche-Partie-Sud-Est, St-André-de-Restigouche et l'Ascension-de-Patapédia comptent moins de 200 habitants et Escuminac en dénombre à peine plus de 560.

Deux travailleuses de proximité vont directement à la rencontre des personnes âgées pour connaître leurs besoins et tenter de trouver des solutions à ce problème.

Isabelle Larose explique la réalité de ces municipalités et en discute avec les chargées de projet lors de l'émission Au cœur du monde.

Escuminac

Le maire d'Escuminac, Robert Bruce Weffer, est à l'origine de ce projet. Il constate la complexité du défi dans sa municipalité, qui compte une majorité de personnes de 50 ans et plus. Il donne en exemple le réseau d'aqueduc qui supporterait difficilement une résidence pour personnes âgées.

Malgré tout, il garde espoir de trouver des solutions. « Au bout des deux ans, on verra c'est quoi les pistes de solutions et comment il faut être créatif », dit-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine