Retour

Compressions : une résidence pour personnes handicapées intellectuelles fermera ses portes

L'une des seules résidences pour personnes handicapées intellectuelles avec assistance continue de la région de Rimouski fermera ses portes en octobre prochain.

Selon les familles des bénéficiaires, le Centre Intégré de santé et des services sociaux du Bas St-Laurent aurait choisi de fermer la résidence Hubert-Gagnon, de St-Anaclet, pour des raisons budgétaires. Cinq personnes handicapées intellectuelles adultes habitent actuellement cette résidence.

La mère de l'un des bénéficiaires, Ruth Savard-Massicotte, s'interroge sur ce choix budgétaire du réseau de la santé du Bas-Saint-Laurent qui, selon elle, risque d'avoir des conséquences néfastes sur la santé fragile des résidents, dont celle de son fils : « toute instabilité, ça va provoquer des stress, et probablement une rechute dans ses comportements. » 

Une fermeture, mais pas d'endroit pour reloger les résidents

Selon Madame Savard-Massiscote, le CISSS ne sait toujours pas où seront relogés les cinq personnes handicapées intellectuelles après la fermeture du centre dans quelques mois.

Le CISSS doit réagir à ce sujet au cours de la journée de jeudi.

D'après les informations de Paul Huot.

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine