Retour

Concentration de méthane près du puits Haldimand no.1 de Pétrolia : Québec se fait rassurant

Le ministère québécois de l'Environnement confirme qu'il a envoyé une lettre à Pétrolia lui demandant de documenter la présence de méthane dans son puits d'observation d'eau souterraine situé à proximité du puits Haldimand numéro 1 à Gaspé.

Lors d'une inspection de Québec en septembre 2016, la concentration maximale observée de méthane a atteint 73% de la limite inférieure d'explosivité.

Le ministère doit être avisé et des mesures doivent être prises lorsque cette concentration dépasse 10%. Par contre, le ministère québécois de l'Environnement veut se faire rassurant. La concentration de méthane doit atteindre 100% de la limite inférieure d'explosivité pour qu'il y ait un risque d'explosion.

Rappelons que Pétrolia a depuis déposé un plan d'action au ministère. Par ailleurs, le ministère soutient que la compagnie n'était pas légalement tenue d'aviser la ville de Gaspé.

Plus d'articles

Commentaires