Retour

Concentration de méthane près du puits Haldimand no.1 de Pétrolia : Québec se fait rassurant

Le ministère québécois de l'Environnement confirme qu'il a envoyé une lettre à Pétrolia lui demandant de documenter la présence de méthane dans son puits d'observation d'eau souterraine situé à proximité du puits Haldimand numéro 1 à Gaspé.

Lors d'une inspection de Québec en septembre 2016, la concentration maximale observée de méthane a atteint 73% de la limite inférieure d'explosivité.

Le ministère doit être avisé et des mesures doivent être prises lorsque cette concentration dépasse 10%. Par contre, le ministère québécois de l'Environnement veut se faire rassurant. La concentration de méthane doit atteindre 100% de la limite inférieure d'explosivité pour qu'il y ait un risque d'explosion.

Rappelons que Pétrolia a depuis déposé un plan d'action au ministère. Par ailleurs, le ministère soutient que la compagnie n'était pas légalement tenue d'aviser la ville de Gaspé.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine