Retour

Consternation après une chute mortelle au cégep de Gaspé

La direction du cégep de Gaspé se dit profondément bouleversée par le drame survenu vendredi soir. Un jeune étudiant français de 18 ans y a fait une chute mortelle, du haut du toit de l'établissement.

Un texte de Laurence Gallant

Le directeur général du Cégep de la Gaspésie et des Îles, Yves Galipeau, confirme que l'étudiant est monté pour franchir le toit en pente de l'ancienne chapelle du cégep.

Il aurait été accompagné de quatre ou cinq amis, lorsqu'il aurait perdu pied.

« Ça s’est passé comme ça, tout bêtement. La nuit était froide, le toit métallique était givré, semble-t-il », raconte M. Galipeau.

Le directeur général assure que de l'aide d'un intervenant social et du CISSS de Gaspé est mise à disposition des étudiants qui en éprouvent le besoin.

« On est réunis en cellule de crise régulièrement depuis ces évènements pour gérer au mieux la situation et accompagner nos étudiants, notre personnel dans la peine et la douleur qu'ils éprouvent », affirme Yves Galipeau.

La direction ignore la façon dont le jeune s'y est pris pour accéder au toit du cégep de Gaspé, et assure que l'espace est sécurisé.

À sa connaissance, personne n’avait tenté pareille manœuvre auparavant, sur le toit menant à l’ancienne chapelle.

La Sûreté du Québec a amorcé une enquête afin de déterminer les causes exactes de cette mort.

Plus d'articles

Commentaires