Retour

Consultation publique sur les hydrocarbures à Anticosti

Le personnel du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MRN) et de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques se rend sur l'île d'Anticosti lundi soir. Les habitants de l'île sont invités à s'exprimer sur la question de l'exploitation pétrolière.

Un texte d'Alix-Anne Turcotti

La consultation citoyenne a lieu à la Salle communautaire des Chevaliers de Colomb de Port-Menier.

Cette rencontre survient après la promesse de Québec de consulter la population au sujet des hydrocarbures. Dans la foulée, le gouvernement a l'intention de faire deux évaluations environnementales stratégiques, dont l'une porte sur l'ensemble de la filière des hydrocarbures et l'autre, sur l'île d'Anticosti.

« Ensemble, nous devons agir de façon responsable, tout en étant cohérents avec nos objectifs de lutte contre les changements climatiques, afin d'assurer une qualité de vie à nos enfants », a souligné le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, dans un communiqué.

En mai, le ministère des Ressources naturelles avançait qu'entre 3900 et 6500 puits de pétrole pourraient être forés sur l'île d'Anticosti.

Sur la base des commentaires recueillis, le gouvernement prévoit déposer dans quelques semaines, les rapports finaux des deux évaluations environnementales stratégiques, en tenant compte de tous les aspects sociaux, économiques et environnementaux liés à la mise en valeur des hydrocarbures.

Les audiences publiques se déroulent du 16 au 19 novembre 2015 à Montréal, à Bécancour, à Québec, à l'île d'Anticosti, à Gaspé, aux Îles-de-la-Madeleine et à Sept-Îles.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine