Retour

Contre le projet Belledune: les Micmacs envisagent d'en appeler de la décision de la juge

Les Micmacs se disent déçus, mais pas surpris du revers subi dans leur lutte contre le projet de transport de pétrole brut par train vers le port de Belledune, au Nouveau-Brunswick.

Ils envisagent toutefois d'aller en appel de la décision de la juge Lucie A. Lavigne, de la Cour du banc de la reine du Nouveau-Brunswick, qui a rejeté leur requête.

Dans son jugement, elle affirme que le processus de consultation de la compagnie et du gouvernement du Nouveau-Brunswick n'était pas optimal, mais tout de même suffisant.

Elle estime que la plupart des arguments présentés par les Micmacs n'étaient que des perceptions et que les faits manquent pour étayer leur argumentaire.

Mais, les Micmacs envisagent tout de même d'aller en appel.

Les trois communautés micmaques de la Gaspésie se rencontreront donc demain afin de discuter de l'option à privilégier.

Même après avoir intenté une poursuite judiciaire, soulignent-ils, la communication ne s'est pas améliorée avec Chaleur Terminals. La compagnie ne les informe pas du tout des développements du projet. Ils ignorent si les travaux ont débuté au port de Belledune.

D'après les informations de Léa Beauchesne

Plus d'articles

Commentaires