La Garde Côtière canadienne a confirmé à la Municipalité que l'épave du Corfu Island qui s'est échouée au large de l'Étang-du-Nord aux Îles-de-la-Madeleine il y a plus de 50 ans, sera analysée et qu'une solution sera proposée pour la nettoyer ou la retirer.

Cette étude fera partie du Plan national de protection des Océans. Ce programme national de 1,5 milliard de dollars sur cinq ans vise entre autres à mieux prévenir les déversements d'hydrocarbures le long des côtes du Canada.

Après avoir demandé à répétition l'intervention d'Ottawa pour régler ce dossier, la municipalité a enfin reçu un message positif de représentants de la garde côtière, selon le maire Jonathan Lapierre.

Le plan d'intervention sera déposé d’ici la fin de 2017 et le maire Lapierre espère que les travaux commenceront l'année suivante.

Quand on parle de plan d'intervention on parle de : est-ce qu'on va simplement retirer le mazout, contenu dans les cales de l'épave du Corfu, est-ce qu'on va carrément retirer cette épave de là, c'est l'analyse et l'étude qui va nous confirmer la suite des choses.

Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine

Loin d'être une attraction touristique pour le maire, ce dernier espère que la plage sera nettoyée et que l'épave fera partie du passé.

Chaque été, du mazout de ses cales aboutit sur la plage voisine qui doit être fermée et nettoyée d'urgence par la garde côtière canadienne.

Plus d'articles