Retour

Côte-Nord : plan d'action pour favoriser l'embauche locale sur les chantiers

Québec lance son plan d'action pour favoriser l'embauche locale de travailleurs sur les chantiers de construction de la Côte-Nord.

Le ministre de l'Énergie et responsable de la Côte-Nord, Pierre Arcand, et le ministre du Travail, Sam Hamad, proposent 12 mesures pour améliorer l'accès des travailleurs aux chantiers de la région.

Tous les salariés disponibles sont invités d'ici la fin septembre de mettre à jour leur profil de compétences et communiquer avec des employeurs potentiels.
Des sessions d'aide à l'embauche sont prévues à Baie-Comeau, Sept-Îles et Havre-Saint-Pierre.

Le Comité sur l'embauche de la main-d'œuvre régionale sur la Côte-Nord veut aussi « poursuivre les actions pour rappeler aux entrepreneurs l'importance de l'embauche de travailleurs nord-côtiers ».

La Commission de la construction du Québec, Hydro-Québec et le ministère des Transports participeront activement aux mesures d'employabilité, selon le comité.

Le directeur provincial du Syndicat des opérateurs de machinerie lourde, Bernard Girard, réserve ses commentaires. Il a siégé la semaine dernière à la table de travail qui s'est tenue à Sept-Îles en présence de Robert Sauvé, le sous-ministre responsable de la Société du Plan Nord.

Formé en juin dernier, le comité est composé de centrales syndicales, d'élus régionaux, de la Commission de la construction du Québec, de l'Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec, d'Hydro-Québec et du ministère des Transports.

En juin, des travailleurs ont entravé la circulation à trois endroits sur la route 138 pour protester contre le manque d'embauche locale sur les chantiers de la Côte-Nord.

Plus d'articles

Commentaires