Retour

Coup de feu à Gaspé : les enquêteurs sont arrivés sur place

La scène où un homme de 32 ans a été atteint d'un coup de feu à Gaspé dimanche a été scrutée à la loupe pendant une bonne partie de la soirée par des enquêteurs du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI). Ils sont accompagnés d'un technicien en identité judiciaire de la police de Québec.

Un texte de Jean-François Deschênes avec la collaboration de Michel-Félix Tremblay

Les enquêteurs ont rencontré sur place le policier impliqué dans l'incident pour avoir sa version des faits. L'événement a eu lieu dimanche matin vers 4 h dans le stationnement du Carrefour Gaspé.

Selon nos informations, plus tôt dans la nuit, l'homme en question se serait disputé avec un voisin. Plus tard, le même individu, connu du service de police, se retrouve dans le stationnement, situé tout près de son immeuble à logement. Il se serait projeté sur deux policiers avec une arme contondante. Il a été atteint d'un coup de feu et se trouvait toujours à l'hôpital en soirée. Sa vie ne serait toutefois pas en danger.

Durant toute la journée, la Sûreté du Québec (SQ) a protégé la scène où l'on pouvait y voir encore du sang, une clé et ce qui semble être une douille.

C'est la police de la Ville de Québec qui va décider si des accusations seront portées contre l'homme.

Le BEI et la SQ n'ont pas voulu accorder d'entrevue.

Le BEI est une organisation créée pour éviter que la police enquête sur la police, comme c'était le cas récemment. « C'est de nature à installer une confiance du public, car ces enquêtes-là sont sérieuses », rappelle le policier à la retraite François Doré.

Plus d'articles