Retour

Coupable de voie de fait sur un bébé, une Louperivoise continue d'administrer sa garderie

Sylvie Cloutier, propriétaire d'une garderie privée à Rivière-du-Loup, a été reconnue coupable de voie de fait sur un bébé qui fréquentait son service de garde. Et malgré le verdict prononcé ce matin au palais de justice, rien ne l'empêche de continuer d'administrer sa garderie.

Dans son verdict, la juge Luce Kennedy a mis en doute la crédibilité du témoignage de l'accusée. Selon la juge, Sylvie Cloutier aurait modifié à quelques reprises son récit des événements qui se sont déroulés le 17 juillet 2014.

À son retour de la garderie cette journée-là, la mère de l'enfant a noté de nombreuses ecchymoses près des yeux et du nez de l'enfant. Il a été hospitalisé pendant quelques jours à la suite de cet événement.

Selon Sylvie Cloutier, le bébé se serait blessé près des yeux et du nez en tombant à l'intérieur d'un parc et en se frottant le visage avec une couverture. Mais tout comme une docteure qui était venue témoigner lors du procès, la juge met en doute cette possibilité.

Présente lors de la lecture du verdict, la mère de l'enfant semblait soulagée. De son côté, l'avocat de la défense, Guillaume Castonguay, nous a confirmé qu'il portera le jugement en appel.

Et d'ici à ce que l'appel soit entendu, Sylvie Cloutier devra revenir en cour pour les recommandations sur la peine le 30 octobre.

À noter que Sylvie Cloutier continue à ce jour d'administrer sa garderie privée qui n'est pas subventionnée par le gouvernement. Elle pourrait même continuer à le faire après avoir reçu sa sentence à moins que des restrictions ne lui soient imposées par la juge.

Le ministère de la Famille confirme que la Direction de la protection de la jeunesse devra informer les parents de ce verdict. Par ailleurs, le ministère entend discuter de ce dossier avec la DPJ au cours des prochaines semaines.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le Sagittaire: le signe le plus chanceux?





Rabais de la semaine